Un adolescent de 12 ans tué par un chasseur

Un enfant de 12 ans est mort dans le bois de la Gâte à Mesnières. Il circulait en quad avec son père. Nicolas a été tué d'une balle tirée par un chasseur pourtant jugé expérimenté.

Dernière mise à jour : 29/01/2012 à 17:31

C'est dans le bois de la Gâte à Mesnières que le drame s'est produit
C'est dans le bois de la Gâte à Mesnières que le drame s'est produit

Dimanche après-midi, Mesnières vivait au rythme habituel des promenades et footings sur l’avenue verte. Pourtant à quelques centaines de mètres, du côté de la Gâte en bordure d’un bois, un coup de fusil a brutalement retenti. Il était aux environs de midi. Dans le petit bois privé, un enfant de douze ans vient de s’effondrer du quad sur lequel il circulait avec son père. Nicolas, originaire de Bosc-Berenger, a été fauché par une balle à plomb calibre 12 (chargée de plomb n°2) tirée par un chasseur.

Le groupe de quads venait juste d’emprunter ce chemin vicinal ouvert au public. La colonne était fermée par le quad d’un père de famille accompagné de son fils. Surpris par la présence d’un chasseur, le père l’interpelle pour lui demander pourquoi l’action de chasse n’est pas signalée à l’entrée du chemin (une disposition légale et indispensable, ndlr). S’en suit, un “échange” selon le procureur de la République de Dieppe, Valérie Carignan. Hélas, pour une raison que l’enquête de gendarmerie va devoir déterminer, le chasseur âgé de 81 ans tire une balle qui vient se loger dans le casque de l’adolescent. Touché à la tête, il s’effondre.

“A minima, il y a eu imprudence, négligence”

Il reste désormais beaucoup d’interrogations autour des circonstances de cet accident dramatique. Dimanche soir, le procureur de la République se montrait particulièrement prudent. “Il s’agit de déterminer les infractions qui ont été commises. Il faut savoir pourquoi il n’y avait pas de matérialisation de l’action de chasse sur un chemin ouvert au public”, a expliqué le procureur.

Et d’ajouter  : “A minima, il y a eu imprudence, négligence”. Pourtant, le tireur octogénaire était pour le moins aguerri puisqu’il chasse depuis l’âge de 17 ans. Il se trouvait dans un bois privé et en hauteur par rapport aux quads.

Il reste désormais à comprendre pourquoi la chasse n’était pas signalée à l’entrée du chemin alors qu’elle l’était à deux autres endroits de l’autre côté du bois. Pourquoi le chasseur n’avait pas cassé son fusil sachant que des quads se trouvaient à proximité ? Y-a-t-il eu négligence ? Placé en garde à vue après les faits, l’octogénaire va devoir fournir des explications pour déterminer les circonstances de la mort de l’adolescent, tué sous les yeux de son père. Lundi 23 janvier, le procureur a ouvert une information judiciaire et le chasseur a été mis en examen pour homicide involontaire. Il a également été placé sous contrôle judiciaire. Les analyses toxicologiques qui ont été effectuées “n’ont rien révélé d’anormal”, assure le procureur. Les investigations continuent pour les enquêteurs avec notamment des expertises balistiques. Le prévenu risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Affaire à suivre.

Laurent Hellier avec Nicolas Demollien

  1. DE SOUSA JOSE
    24 novembre 2013 20:28
    Tout d'abord toute mes condoléance à la Famille, et franchement trop de haine envers ce chasseur qui à viser et tirer dans la dos d'un enfant !!!
  2. Didine
    19 janvier 2013 23:04
    Arrête de parler sans savoir .. Kevin et menival certe le bois était privée mais le chemin ou mon cousin est mort étais autorise alors renseigner vous avant d'écrire quelque chose .
    Cousin repose en paix <3
  3. Didine
    18 janvier 2013 19:07
    Alors Kevin le bois étais pas privée , le chemin étais autorise au passant !!!!!!!!
    Ensuite Menival , le conducteur de quad respecte toujours les chemins interdit ou autre !!!
    Et j'en sais bien plus que tous ce qui commente vu que je suis toucher par ce drame .
    Repose en paix cousin <3
  4. max
    15 février 2012 18:02
    81 ans un fusil dans les mains.... c'est courru d'avance.à un moment faut arrêter les conneries. grosse pensé à Nico et sa famille. ps : les chasseurs sont tous des bofs avide de sang, qui se croient tout permis et ne respect rien mme la vie d'un ado ........ (hein Kevin ?)
  5. duroisel alain/irene
    9 février 2012 18:49
    la mort de cet enfant ..... cest abominable !! et tres minable ...il serais judicieux de pratiquer ...le controle d alcoolemie , surtout apres le repas du midi ??? car il y a quelques chasseur , pas tous heureusement , que j ai rencontré.. ils etaient plutot bien imbibés !!!la chasse le dimanche devrait etre INTERDITE !!!
  6. christin
    6 février 2012 22:08
    Oui a la chasse le dimanche. Gardon notre tradition et notre loisir. Un accident est toujours regretable quelqu'il soit : "A Blasgies, un automobiliste de 20 ans meurt percuté par un train" : faut il supprimer les trains ? Soyons tous vigilent et tolérent.
  7. pitot
    5 février 2012 22:26
    cet accident est dramatique, comme tous les accidents je n'imagine même pas la peine des parents de cet enfant tout comme celle de ce chasseur. C'est toujours pareil : accidents de chasse pour x raisons; mais également accidents d'engins motorisés, quad, motos, scooter, voiture, camions, les sorties de boîte de nuit avec des jeunes (qui ont bien le droit de s'amuser)mais qui prennent le volant "défoncés" à l'alcool ou à d'autres substances; les parents qui perdent leur enfant dans ces conditions souffrent tout autant; sans parler des autres usagers en face d'eux qui n'ont rien demandé et qui périssent également dans ces accidents. Ce chasseur avait-il le droit d'être à cet endroit ? Ce conducteur de quad avait-il le droit d'être à cet endroit au même moment ? Les accidents sont toujours une successions d'évènements qui amènent au drame ! Un chasseur qui vient piquer un cerf à bout de force dans le jardin d'un pavillon, c'est vraiment pas beau, un conducteur de quad qui tue un enfant de trois ans dans un chemin de forêt en promenade avec ses parents c'est pas beau non plus... A chacun d'être responsable de ses actes devant les autres. Faut-il tout interdire, tout réglementer ? signé : un chasseur/motard !
  8. PASCAL
    4 février 2012 21:10
    OUI à la chasse le dimanche. c'est le premier droit acquis par nos ancêtres à la révolution car avant celle-ci, il n'était donné qu'aux nobles. La chasse est un sport populaire car plus de 65% des chasseurs sont des ouvriers et ne peuvent assouvir leur passion que le weekend. Un accident reste un accident et c'est la justice qui doir régler ce genre de problème. Plusieurs négligences ont été faîtes dues au manque de formation, car vu l'âge du chasseur, il n'a jamais été formé à la sécurité contrairement à tous les nouveaux. Les engins motorisés tels les quads ne sont pas autorisés à circuler n'importe où contrairement à ce que Me Voynet a pu dire en son temps, une propriété privée reste un territoire interdit aux personnes qui n'ont pas été invitées à y pénétrer. Par contre, il faut absolument prévenir de l'action de chasse par des panneaux au cas où... Drame de la chasse (19 morts par an) mais aussi tous les jours drame dans d'autres sports et surtout sur la route. Prions pour cet enfant et ses parents et essayons de trouver comment partager la nature tous ensemble sans endoctrinement vert (ou plutôt escrolo!).
  9. auber
    4 février 2012 17:01
    dans ces circonstances un accident est toujours cruel je plainds en premier lieu la famille du garçonmais aussi le chasseur car ce n'est pas un acte délibéré pour autant faut il condamnerla chasse et les chasseurs tous les jours nous vivons des drames : de la route suite à des soirees en boîte, de chutes en montagne suite à la passion de l'alpinisme,condamne t'on ces pratiques insultons nous ces adeptes!!!non,mais les chasseurs race méprisable je suis toujours pour la chasse le dimanche dans le respect de chaque individu
  10. Duquenne V
    4 février 2012 09:46
    Une balle à plomb calibre 12 ça n'existe pas...soit c'est une balle, soit c'est une cartouche chargée de plomb de 2. Pour la rédaction qui rajoute son commentaire : Le balisage n'est pas obligatoire, sauf spécificité locale, il est conseillé. Il sert a prévenir les autres usagés (qui ne le respectent jamais) et à prouver au juge en cas d'accident que "tout a été mis en œuvre pour prévenir un accident". L'accident se situe hors action de chasse : la tireur et le conducteur du quad sont en discussion. Les quads peuvent parfois circuler en chemin public rural sur le principe du "ce qui n'est pas interdit est autorisé"... Il suffit d'un arrêté municipal et d'un panneau pour que cela devienne interdit. Dans les chemins privés, le panneau suffit. Casser son fusil (l'ouvrir) est un geste de bon sens, il n'y a pas d'aspect réglementaire à la chose. Vis à vis des commentaires sur l'age du tireur, il n'y a pas d'age limite...comme pour le permis de conduire. Cet accident est regrettable pour tous, la famille du jeune homme, le tireur et sa famille, les copains de quad et les amateurs de sport motorisé en pleine nature en général, ce groupe de chasseur et les chasseurs en général. C'est du même registre, pour un passager, qu'un accident de sortie de boite de nuit. C'est dramatique pour tout le monde...mais là on en parle moins car c'est plus fréquent.
  11. Kevin
    4 février 2012 09:34
    Je suis tout a fais dacor avec menival ces quad n'avais rien a fair dans ce bois PRIVE. Et pour reprendre wiston Smith si tu te fais engueuler quand tu va dans un bois ou ce trouve des chasseur c'est tout a fais normal. C a cause de gens irrespectueux comme toi qu'il y a des accident.
  12. MENIVAL
    3 février 2012 14:09
    "Il se trouvait dans un bois privé" n'y a t'il pas violation de bien privé? S'il faut mettre des barrières à chaque chemin d'accès de bois privé où va t'on? Si tout le monde a le droit de pénétrer sur la propriété d'autrui, fermez bien vos barrières, sinon une bande de gars en quad, roulant toujours plein gaz, pourraient débarquer dans votre jardin et en faire le tour. Et en plus s'ils se blessaient, ça pourrait être de votre faute. Pour moi, c'est un accident qui aurait pu être éviter si le conducteur du quad avait respecter la propriété d'autrui...
  13. d hugleville eric
    3 février 2012 13:15
    Il ne faut pas confondre la betise dun imprudent et un accident de chasse. L'accident en question ne peut etre qualifie d'accident de chasse. Il n'y a pas eu tir d'un coup de fusil volontaire mais une faute grave d'une personne qui semble t il n'a pas pris la precaution de decharder son arme alors qu'il discutait avec un passant ! C'est la même chose qu'un accident de la route qui cause blesses et mort du fait d'un conducteur au telephone.
  14. Winston Smith
    3 février 2012 11:35
    Je suis plutot d'accord avec "moi", ce chasseur est en faute, il n'a pas respecté les règles de bases de la chasse. Et ce qui est vrai aussi, c'est que la plupart des chasseurs sont des bourrins qui pensent avoir tout les droits. Si vous avez le malheur de se balader dans la nature et qu'ils sont dans les parages, vous avez le droit à une bonne engueulade, en y a marre de voir tout ces accidents de chasses. On laisse des assoiffé de sang assouvir leur passion de tuer sans réel contrôle d'aptitude physique et psychologique, le permis de chasse on le passe qu'une seul fois, alors qu'un test annuel devrait être obligatoire. Ce sont des hommes armé qui se balade dans la nature quand même. Je vous laisse c'est deux liens pour vous rendre compte: Merci et bon courage aux parents de cet enfants. http://www.abolition-chasse.org/ http://www.aspas-nature.org/content/view/71/73/lang,fr/
  15. gus
    31 janvier 2012 17:27
    Monsieur , je ne suis ni chasseur, ni conducteur de quad mais vu votre discours ,ce chasseur devrait etre lyncher. Je pense que si ce vieux monsieur avait été ecrasé par le quad, il faudrait aller en croisade contre les quads destructeurs des forets. Avant de juger laissé les forces de l'ordre faire leur travail ,aprés vous pourrais jugé ce chasseur.
  16. moi
    31 janvier 2012 14:55
    Il suffit d'avoir déja parlé avec des chasseurs pour imaginer les causes du drame. Ces hommes pour la plupart se croient au dessus des lois et supérieurs aux autres. Le chasseur a surement été vexé par les arguments du père lui rappelant qu'on ne chasse pas n'importe où sans prévenir.Je ne croit pas une seconde en un accident.Le chasseur se trouvait en hauteur, il faut donc un minimum viser pour atteindre un enfant en pleine tête.De plus, pourquoi son fusil n'etait pas cassé? Et puis franchement, est ce raisonnable,passé un certain age de laisser des armes entre les mains des gens? Cet homme est agé de 81 ans! Au dela du fait que sa vue et ses réflexes sont surement plus que moyens, il y a aussi la question de savoir si cette personne possède toute ses facultés mentales....Je pense que cet acte est juste un acte de barbarie, un crime lié à la vanité de cet homme qui devrait finir ses jours en prison.