Aumale Pour rester aux côtés de sa fille malade, ses collègues lui offrent 350 jours de repos

Il y a un an, Jonathan et Marine Dupré apprenaient que leur fille de 4 ans était atteinte d’un cancer. Pour leur venir en aide, les collègues du papa lui offrent 350 RTT.

21/10/2015 à 19:10 par vincentbeny

Le bonheur retrouvé d’une petite fille qui a pu compter sur la présence de son papa grâce à ses collègues de travail.
Le bonheur retrouvé d’une petite fille qui a pu compter sur la présence de son papa grâce à ses collègues de travail.
« Je suis très contente que papa reste à la maison avec moi ». Ces quelques mots sont ceux de Naëlle, 5 ans, qui habite Gauville, près d’Aumale. Une petite fille comme toutes les autres, au grand sourire, remplie de joie de vivre. Et pourtant. Il y a un an, ses parents apprenaient qu’elle souffrait d’un cancer du rein. Une tumeur de 13 centimètres qui a nécessité une opération au mois de décembre dernier pour lui retirer cet organe avec au total 31 semaines de chimiothérapie. Un traitement très lourd pour cette petite fille qui devra supporter en plus une infection pulmonaire.
Un véritable coup de massue pour ses parents, Jonathan et Marine, et un quotidien totalement bouleversé. Dans cet horizon sombre, apparaîtra soudainement la lumière. Celle de la solidarité de toute une équipe des verreries Pochet du Courval à Sénarpont.

Une solidarité hors norme

« Pour les différents examens médicaux et les chimiothérapies, j’ai épuisé tout mon stock de jours de repos, se souvient Jonathan. Mon chef d’atelier a compris nos difficultés. Il a alors eu l’idée de collecter des jours de repos auprès de mes collègues. Il m’a parlé de la loi du 9 mai 2014 qui permet le don de jours de repos ou de vacances quand on a un enfant malade. Nous avons pris rendez-vous avec la direction des ressources humaines de l’entreprise qui a accepté l’idée ».
Chaque salarié recevra alors un courrier avec son bulletin de salaire. La direction y explique que Jonathan a besoin de ces jours pour venir en aide à sa fille. Au total, il recevra 350 jours de repos.
Aumale, 76
|
Gauville, 80

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Pour ou contre la participation financière des familles au Temps d'activités périscolaires :
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter