Neufchâtel-en-Bray Neufchâtel-en-Bray : Les deux créateurs de l'entreprise Leblon-Delienne soupçonnés de corruption, escroquerie ...

Marie Leblon et Eric Delienne, créateurs de l'entreprise neufchâteloise Leblon-Delienne, sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Dieppe. Ils totalisent 21 accusations.

14/02/2017 à 14:35 par cynthialhérondel

A Neufchâtel-en-Bray, l'entreprise Leblon-Delienne appartient désormais à Heritage Collection.
A Neufchâtel-en-Bray, l'entreprise Leblon-Delienne appartient désormais à Heritage Collection (photo d'archives).

Les créateurs de l’entreprise Leblon-Delienne (entreprise spécialisée dans la figurine de BD en résine) à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) sont convoqués devant la justice la semaine prochaine. Eric Delienne et Marie Leblon, ont à répondre de plusieurs accusations devant le tribunal correctionnel de Dieppe les 21, 23 et 24 février 2017).

Pas moins de 21 faits, dont certains sont communs, sont reprochés aux deux créateurs entre 2003 et 2007. Au cours de l’audience présidée par Thierry Reveneau, seront évoqués :

-Abus des biens ou du crédit d’une SARL par un gérant à des fins personnelles,

- Reproduction d’une marque sans l’autorisation de son propriétaire – Contrefaçon,

- Abus de confiance,

- Tromperie sur la nature, la qualité substantielle ou l’origine d’une prestation de services,

- Corruption active ( proposition ou fourniture d’avantage à une personne n’exerçant pas une fonction publique pour accomplir ou s’abstenir d’accomplir un acte facilité par sa fonction ou son activité)

- Tentative de modification frauduleuse de données contenues dans un système de traitement automatisé,

- Escroquerie,

- Faux : altération frauduleuse de la vérité dans un écrit,

- Recel de biens obtenu à l’aide d’un abus de confiance,

- Contrefaçon par diffusion ou représentation d’oeuvre de l’esprit au méprit des droits de l’auteur,

- Suppression, modification ou altération d’un élément d’identification de marchandise,

- Reproduction d’une marque sans l’autorisation de son propriétaire – Contrefaçon,

- Recel de biens obtenu à l’aide d’une escroquerie.

L’affaire est imposante et nécessitera trois jours d’audience. Du côté des parties civiles, se trouvent l’actuel directeur de l’entreprise Laurent Buob, Fanny Vlamynck, la SARL Moulinsart, la SARL LB Créations et la SARL Leblon-Delienne, aujourd’hui propriété de Heritage Collection.

76270 Neufchâtel-en-Bray

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Résultats sportifs de votre région
Go

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter